▪ Contexte



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ▪ Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
T.pack
You know, like major
Playiste de ton portable : Way down we go, @joelpiper covers Ellie Goulding 'Burn' ; Ellie Goulding - Burn ; OneRepublic - Counting Stars - Sia - Freeze You Out - Clean Bandit - Rockabye ft. Sean Paul & Anne-Marie
Inscrit le : 05/08/2015
Groupe : Administration
MessageSujet: ▪ Contexte    Sam 14 Jan - 18:35



Keisei Eisen

Grouillante et grinçante, tel un concert de voix dissonantes, elle s'avance.....

Sacramento 2016; Californie...

Je regarde ma montre. Ça fait trois heures et vingt minutes que je vis un enfer. Je hais cette salope d'éducmoncul ! Elle avait dit jusqu’à 15 heures et là, il est 18 h 20 ! Il va falloir que je me fasse une raison. Je suis là jusqu’à la fin… Oh ! punaise, ça, je sens que c’est pour moi, me dis-je en voyant une vieille avec une perruque qui ressemble à un écureuil mort sur la tête. Elle se dirige vers moi tandis que je sombre petit à petit du côté obscur.
– Bonjour, jeune fille, commence-t-elle.
– Bonjour la vieille, je réponds, en ricanant.
– Voilà, j’ai un petit souci…
– Oui, t’as un truc sur la tête qui ressemble à un écureuil mort ! ...
– LA FERME PETITE CONNE !! tu sais où tu es ici?
Je lui lance un regard de tueuse et réponds, la mâchoire crispée : – Ben ouais; A Keisei Eisen ....

Tous les soirs se ressemblent, les nuits aussi. Et les jours, c’est pareil. À quoi se raccrocher, alors ? Aux repères, ceux qui rythment le temps, évitant qu’il ne devienne une hideuse masse informe. S’y cramponner, comme à des arbres au milieu d’une plaine infinie, à des voix au cœur du silence. À chaque heure, quelque chose de précis. Gestes, odeurs ou sons. Et, au-delà des murs, il y a ce que j'appelle la liberté.... Décibels de liberté venant briser l’aphasique solitude. Celle-là même qui vous dévore lentement, morceau après morceau. Qui vous aspire sans heurt vers les abîmes du désespoir. Tout était faux ici, de toute façon. Je m'appelle Lola Riley-Paterson, j'ai seize-ans et je vais finir mes deux dernières années scolaires à Keisei Eisen. Vous pensez que c'est le bonheur ? Non. L’enfer. De toute façon, ça sera toujours l’enfer. Partout, tout le temps. Tout ce qui touche cet établissement me fait terriblement chier, car je sais que je ne reverrai pas ma famille avant longtemps deux ans, c'est long. Trop violente, incapable de maîtriser sa colère ou de discerner le bien du mal. Si. Un fixe d’héroïne, c’est bien. Le manque, c’est mal. Je ne sais pas comment j'allais pouvoir vivre sans eux. Mais j'avais commis une faute et la justice ne pardonne pas l'erreur, je devais répondre de mes actes et faire pénitence dans cet univers un peu particulier. Ici les élèves se tiennent par la main et chuchotent en silence quand un éduc arrive. Ici on admire les plus forts et on rabaisse les plus faibles, mais ceux qui sont au milieu se taisent pour éviter les ennuis. Keisei Eisen  bruisse de secrets, on accuse certains éducs d'être violents avec les élèves, les doutes et les cauchemars se peuplent d'angoisses. Nous avons tous des désirs inavouables et des terreurs d'adolescents, moi la mienne est de fuir cet environnement hostile, car une rumeur folle circule dans les recoins. La fleur noire embrassera par un soir de lune une personne au sang pur et mourra le lendemain.. À mon avis une question se pose et se réduit à une simple interrogation : quelle est la fleur noire ? suis-je en train de devenir folle ? Est-ce encore un rêve ? Finalement je les emmerde. Tous autant qu’ils sont et même  ce salaud de directeur. Axel Friedman barré d'un gros X rouge est l'autorité sans peur et sans reproche de Keisei Eisen, "perso il ressemble à Rogue dans Harry Potter en version censuré pour les plus de 18ans."  À ces éducateurs prêcheurs pécheurs, ces profs  qui donnent des leçons alors qu'ils feraient mieux de rentrer chez eux et de faire la morale à leurs gosses. ces parents qui chialent, ces surveillants, qui se prennent pour des dieux. Toute cette société pourrie qui n’a rien compris à ce que je suis. À ce que je pourrais être...Moi qui ne suis plus qu’une élève récalcitrante et rien d'autre....C’est l’administration. Vachement bien organisé, comme système. Tout le monde profite de tout le monde et moi, et mes petits camarades on se fait baiser en beauté. Quand tout le monde se barre à la fin, nous sommes livrés à nous-même et quand les surveillants du soir viennent rôder dans nos chambres, tout le monde préfère regarder ailleurs. C’est peut-être pour ça qu’on construit les nouveaux établissements scolaires en dehors des villes. Pour que l’honnête citoyen ne risque pas de se salir les yeux sur les murs, qu’il ne soit pas obligé d’imaginer ce qui se passe derrière les enceintes. Conscience pépère. Pas de questions inutiles pouvant compromettre sa productivité ou gâcher ses soirées télé devant The voice ou les conneries du genre.

Je ne suis pas dans cet établissement pour apprendre à lire ou à écrire mais pour apprendre à me tenir correctement dans la société actuelle. Car je suis une mauvaise fille qui a besoin d'être recadrer et la seule façon pour en découdre est une éducation renforcée. La rançon de la gloire, en quelque sorte. Et vous ? Oserez-vous franchir ses lourdes portes pourpres pour assister au plus dangereux et déli­cieux des spectacles ?

Pour connaître la liste
des postes disponibles;
référez-vous au
listing des métiers.


_________________

F U C K C O D E X
Revenir en haut Aller en bas
http://cupidon.purforum.com
 
▪ Contexte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mettre un contexte
» Créer une fiche de contexte avec une image en arrière-plan
» Cadre bref contexte + nouveautés + staff + partenaires + boutons de vote
» Demande d'avis sur mon contexte One Piece
» [Basil] Demande de mise en page

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Keisei Eisen :: Service Administratrif :: Milion Reasons-
Sauter vers: